Arnaud Kiessi Kibinza satisfait de l’état d’avancement du dossier préparatoire du Redd du Congo

0

Le chef de la cellule juridique à la coordination nationale de la Réduction des émissions liées à la déforestation, la dégradation forestière pour la gestion durable des forêts (Redd), Arnaud Kiessi Kibinza, s’est prononcé le 5 octobre dernier sur l’état d’avancement du dossier préparatoire du Redd du Congo. Arnaud Kiessi Kibinza s’exprimait lors des sessions de restitution du comité des parties des Fonds de partenariat pour le carbone forestier organisé le 26 septembre à Accra au Ghana.

La présentation du Congo portait sur les grandes lignes du dossier préparatoire et les conclusions et recommandations prises pour finaliser les documents.  L’objectif a été de faire le point du niveau d’avancement sur le processus Redd dans les pays tropicaux. Arnaud Kiessi Kibinza et Parfait Dihoukamba ont expliqué tour à tour que le dossier préparatoire Redd avance normalement au Congo car il est depuis 2008, dans le processus Redd. Cette préparation des outils permet au Congo d’être en mesure de vendre le carbone forestier et de valoriser des bénéfices non carbones dans l’avenir. A cet effet, poursuivent-ils dans les colonnes d’adiac-congo.com, les experts ont reconnu les avancées du Congo avant d’approuver le dossier. Des recommandations ont été prises en vue de finaliser le dossier préparatoire Redd. Elles portent sur les organes de gestion, le changement du décret portant sur la déforestation en vue d’une participation de différents secteurs dans le pays. La recommandation sur la gestion demande au comité national Redd d’organiser des sessions.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here