Mahammad Boune Abdallah Dionne n’écarte pas l’idée d’internationaliser le combat contre le trafic du bois

0

Le gouvernement a pris à bras le corps la lutte contre le trafic illicite du bois et poursuit la riposte avec des ratissages le long des frontières, a assuré jeudi à Dakar, le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdoulaye Bibi Baldé. « Plus de 30 délinquants croupissent dans les prisons. C’est pour vous dire que le gouvernement prend à bras le corps la lutte contre le trafic illicite du bois. Nous sommes en train de continuer la riposte » a-t-il notamment dit. Le ministre de l’environnement et du développement durable répondait à l’interpellation d’un député lors de la séance « questions d’actualité au gouvernement » en présence du premier ministre, Mahammad Boune Abdallah Dionne. Et chef du gouvernement d’indiquer que « nous voulons internationaliser le combat dans la lutte contre l’exploitation illicite du bois », soulignant que les forces de sécurité et de défense ont mené jeudi « un ratissage » le long des frontières avec certains pays limitrophes du Sénégal. « Effectivement, le trafic illicite de bois est un problème et actuellement, le gouvernement apporte une réponse. Les forces de défense et de sécurité mènent une lutte intensive contre le trafic illicite de bois », a soutenu à nouveau M. Baldé dans les colonnes d’editoweb.eu.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here