La France va aider le Togo à gérer ses déchets dixit Manuel Valls

0

Au cours de sa tournée africaine, le Premier Ministre français Manuel Valls était le 28 octobre dernier à Lomé où il a été reçu par le Président de la République togolaise Faure Essozimna Gnassingbé. Au programme, le renforcement des liens de coopération, d’amitié et des échanges économiques entre les deux pays. L’un des points saillants de cette visite aura été l’aide de la France pour la construction d’un centre d’enfouissement technique à Lomé.

La municipalité de Lomé a entamé depuis 2008 une réorganisation de l’ensemble de la filière de gestion des déchets avec l’appui de l’Agence Française pour le Développement (AFD). Mais depuis, le projet peine à prendre chaire. Avec la visite de Manuel Valls à Lomé, la construction de ce centre d’enfouissement a été relancée. C’est d’ailleurs Monsieur Valls en personne qui a procédé à la pose de la première pierre du centre à Aképé, localité située à 15 km de Lomé.

Le site d’Aképé pourra accueillir au total 20 casiers qui constitueront la zone de stockage des déchets de la métropole pour les 20 prochaines années. Le projet prévoit dans sa phase initiale de mettre en place les 5 premiers casiers correspondant à une période d’exploitation de 5 ans. Les estimations de tonnage s’élèvent à environ 265.000 tonnes par an à horizon 2018. À terme, ce centre devra contribuer à éliminer les dépotoirs sauvages et à préserver le cadre de vie de la population de la capitale togolaise.

La phase initiale de la construction de ce centre va coûter au total 21.2 millions d’euros. La France y contribue à hauteur de 14%. L’Agence française de développement est chargée de la mise en œuvre du projet au terme d’une convention de délégation conclue avec l’Union européenne en mars 2016.

Rachidou Zakari depuis Lomé

Laisser un commentaire