L’OGCI annonce un investissement collectif de 1 milliard USD dans les technologies faiblement émettrices de GES

0

 Voila une nouvelle qui va être applaudie des deux mains  à Marrakech qui abrite la  22eme Conférence des Parties sur le Climat – COP 22 – à partir de lundi  prochain : la traduction par des actions concrètes de l’Accord de Paris par 10 grandes compagnies pétrolières et Gazières à travers un investissement collectif dans des technologies faiblement émettrices de Gaz à  effets de Serre.

C’est en effet le vendredi 4 novembre 2016, date d’entrée en vigueur de l’Accord de Paris, et jour j-3 de la COP 22,  que  les dirigeants de  ces compagnies regroupées au sein d’une plateforme commune – Oil and Gaz Climat initiative (OGCI) –,  ont choisi pour annoncer leur  décision d’investir un milliard de dollars sur 10 ans « pour accélérer le développement et le déploiement de technologies innovantes faiblement émettrices de Gaz à effet de Serre, et en accélérer l’industrialisation ».

Dans le communiqué parvenu à notre rédaction, l’OGCI a identifié deux priorités : l’accélération du déploiement des technologies de captage, de stockage et de valorisation du CO2 et la réduction des émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier afin de maximiser les avantages du gaz naturel d’un point de vue climatique.

L’OGCI Climate Investments (OGCI CI), le nouveau  vehicule d’investissement créé, aura donc pour but de déployer des technologies développées avec succès dans les compagnies membres de l’OGCI. Il aura également pour mission d’identifier des façons de réduire l’intensité énergétique du transport et de l’industrie. L’OGCI CI, qui travaillera en partenariat avec d’autres initiatives du même type – tous secteurs et tout type de parties prenantes confondus –, est convaincu que son impact sur la réduction des émissions peut se décliner plus largement dans d’autres industries.

 Pour ce faire, l’OGCI Climate Investments financera des start-up et des projets qui présentent un fort potentiel de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La priorité initiale sera donnée au déploiement du captage, du stockage et de la valorisation du CO2 à grande échelle, à la réduction des émissions de méthane tout le long de la chaîne de valeur du gaz pour accroître son développement, et à l’amélioration de l’efficacité énergétique, tant dans le transport que dans l’industrie.

L’OGCI estime qu’il s’agit là de domaines dans lesquels le secteur pétrolier et gazier a une influence significative et où la collaboration peut être la plus pertinente. Par ailleurs, l’OGCI CI investira dans l’amélioration de l’efficacité énergétique et opérationnelle des secteurs énergivores.

L’OGCI CI collaborera également étroitement avec les constructeurs afin d’accroître l’efficacité énergétique de tous les modes de transport.

Pour rappel, L’Oil and Gas Climate Initiative OGCI a pour objectif de déployer des actions pratiques en vue de réduire les émissions des gaz à effet de serre. C’est une initiative des dirigeants de 10 compagnies pétrolières et gazières souhaitant piloter la réponse du secteur au changement climatique. Les compagnies membres – BP, CNPC, Eni, Pemex, Reliance Industries, Repsol, Saudi Aramco, Shell, Statoil et Total – assurent près d’un cinquième de la production mondiale de pétrole et de gaz. Elle a été créée à la suite d’échanges lors de la rencontre annuelle du forum économique mondial en janvier 2014 et a été officiellement lancée lors du sommet de l’ONU sur le climat en septembre 2014.

Par Bacary Seydi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here