Salaheddine Mezouar affirme que les négociations à la COP 22 « se déroulent dans un esprit évident de coopération »

0

 « Les négociations se déroulent dans un esprit évident de coopération. Des progrès ont été accomplis sur la majorité des thèmes. Il reste naturellement quelques thèmes où nous attendons des progrès ». C’est ce qu’a déclaré à agenceecofin.com Salaheddine Mezouar, le président de la COP 22 lors du point à mi-chemin de ces négociations internationales entamées depuis le 7 novembre dernier.

« Je suis heureuse d’annoncer que le travail avance très bien et que nous avons fait de nombreux progrès et espérons pouvoir achever l’ensemble de nos travaux dans les temps.» s’est réjouie, samedi, Patricia Espinosa, la secrétaire exécutive de la CCNUCC. L’ensemble des conclusions des parties sera soumis aux chefs d’Etats lors du Sommet de Haut Niveau prévu mardi prochain. Des avancements notables s’observent également en ce qui concerne l’Agenda de l’action mise en place et financée par la présidence marocaine, dans le cadre duquel de nombreuses initiatives ont été annoncées. Les grandes priorités de la COP 22 sont, entre autres, de permettre la transition des négociations à l’action, la mise en valeur des efforts des acteurs non étatiques et l’augmentation des engagements pris par les Etats dans le cadre des INDC. La finance climat est également l’une des priorités de la présidence marocaine qui compte accroitre les finances disponibles, avec la précision, dans le budget des Etats, de la part consacrée au climat et notamment à l’adaptation.

L’accord de Paris sur le climat a été ratifié par 105 pays. En outre, environ 90 pays ont également changé leurs contributions nationales destinées à la lutte contre le réchauffement climatique (INDC) en contributions formelles déterminées (NDC), ce qui constitue également un record mondial en matière de rapidité.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here