L’OVSEO organise une conférence de restitution en marge de la COP 22 à Dakar

0

L’Observatoire des valeurs sociétales et éthiques des organisations (Ovseo) compte pleinement s’impliquer dans l’effort de lutte contre les changements climatiques. Pour cela, l’Ovseo organise le 02 décembre 2016 à partir de 9 heures une conférence de restitution en marge de la COP 22 au NOVOTEL Dakar sous le parrainage du ministère de l’Environnement et du Développement Durable et de celui de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables.

Selon les termes de référence de la conférence parvenus à vivafrik.com, la conférence sera animée par Seyni NAFO, président du groupe des négociateurs africains à la COP22, et aura pour thème : « les changements climatiques et les solutions innovantes offertes par les énergies renouvelables en Afrique ». Lors de son intervention, M. NAFO aura pour mission d’élucider au grand public les préoccupations soulevées dans l’Accord de Paris, qui demeurent encore des notions floues et abstraites, mais aussi la problématique soulevée par le thème sans occulter le rôle crucial de la société civile, des organisations internationales, etc.

« Il nous appartient donc, en tant qu’entreprises, organismes publics, ONG, organisations internationales et membres de la société civile du Sénégal et du continent, de nous saisir de ces questions, avant d’être complètement dépassés, non seulement par les effets du changement climatique, mais également par des décisions qui contreviendraient à nos intérêts … » note Mahamadou BALDE, président de l’Ovseo dans le document. M. BALDE indique que : « cette conférence de restitution se fixe 3 objectifs à atteindre ; apporter des réponses concrètes et pratiques mettant en avant des solutions qu’offrent les énergies renouvelables face au défi climatique au Sénégal et plus globalement en Afrique ; permettre aux participants de bien comprendre les risques climatiques et leur incidence économique et expliquer aux participants les enjeux liés à la transition énergétique et la nécessité d’y recourir pour contenir le réchauffement climatique ; mais également, les mécanismes de la Finance Climatique »,

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here