La COP 22 s’achève et le combat contre le climat se poursuit lentement mais sûrement

0

Après s’être étendues jusqu’aux premières heures du 19 novembre 2016, les négociations de la COP 22 ont finalement été clôturées avec des décisions prises par les parties sur un certain nombre de points.

Le premier est que le Rule book (document établissant les différents mécanismes d’atteinte des objectifs fixés par l’accord de Paris) devait être achevé d’ici à 2018 et être adopté lors de la COP 24 qui aura lieu cette année-là. Des dialogues facilitatifs seront de l’avis d’Ecofin en outre organisés en 2017 par les présidences de la COP (22 et 23) afin de continuer le travail d’élaboration de ce Rule book. Les aspects concernant la transparence et les mécanismes de marché ont également été éclaircis et les pays développés ont établi la feuille de route de la mobilisation des 100 milliards $ annuels qui seront octroyés à partir de 2020 aux pays en développement pour la lutte contre le changement climatique. Lors de la COP, les 195 parties ont également signé l’Appel de Marrakech en faveur du climat qui exhorte à une accélération des différentes actions en faveur du climat, tout en rappelant l’urgence de la situation. Elles ont également réitéré leur engagement dans cette lutte, en réponse à l’élection à la tête des Etats-unis, du climato sceptique Donald Trump, qui pourrait annuler l’engagement de son pays à cette cause. M. Trump est appelé à poursuivre les efforts engagés par son pays.

De nombreuses initiatives ont également été lancées, que ce soit dans le domaine du transfert des compétences, du renforcement des capacités, de la coopération Sud-sud, ou encore dans l’octroi de financements supplémentaires pour l’adaptation au changement climatique.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here