Le prix Start-up of the Year / Africa 2017 lancé par Bonjour idée

0

Les start-ups africaines ont jusqu’au 31 décembre pour postuler au prix Start-up of the Year / Africa 2017 dont Figaro demain est partenaire, aux côtés notamment du groupe OCP.

Selon lefigaro.fr, elles étaient 2 700 start-ups à concourir pour le «Prix Start-ups de l’année» organisé par Bonjour idée, le magazine collaboratif des start-ups, en 2016. Pour sa troisième édition, Bonjour idée a choisi de se focaliser sur les start-ups africaines et rebaptisant son concours «Start-ups of the Year / Africa 2017». L’objectif de Kossi Adzo, le fondateur de Bonjour idée, est de «promouvoir le développement économique et social du continent africain grâce à des start-ups innovantes et performantes». Ces dernières pourront, via ce biais, gagner en visibilité auprès du public de Bonjour idée et rencontrer des grands groupes partenaires de l’opération qui ont besoin de petites structures souples et innovantes, indispensables à leur transformation. Parmi les partenaires de ce prix figurent en effet notamment PwC, Engie ou la SNCF, mais aussi le moteur de recherche français Qwant. Aussi cette première édition dédiée à l’écosystème africain invite-t-elle les start-ups installées en Afrique, fondées par un membre de la diaspora africaine ou souhaitant se déployer sur ce continent à se porter candidates avant le 31 décembre 2016.

Lancement à la COP22 de Marrakech

Lancée dans le cadre de la COP 22 à Marrakech, l’initiative invitera le public à déterminer un Top 100 des start-ups. Les jeunes pousses sélectionnées seront récompensées le 26 janvier 2017 à Casablanca par différents prix, allant jusqu’à des dotations de cinq mille euros : outre les prix du jury Start-up of the year / Africa 2017 et les prix du public, un prix Spécial Agritech OCP, remis par le groupe OCP (l’Office chérifien des phosphates, leader mondial du secteur) récompensera une start-ups innovante dans le domaine agricole, un prix Spécial Destination Afrique SNCF couronnera une start-ups internationale souhaitant se développer sur le continent africain; enfin sera décerné un Prix Spécial Diaspora africaine, ainsi que des packages accompagnement et communication.

Parmi les membres du jury figurent, outre des personnalités reconnues dans le domaine de l’innovation, Yazir Chir, le cofondateur de Be-Bound, start-ups de l’année 2016, dont la vocation est de réduire la fracture numérique.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here