La Côte d’Ivoire accède peu à peu aux énergies renouvelables

0

Afin de réaliser son objectif d’émergence, la Côte d’Ivoire a prévu de doubler son potentiel électrique d’ici à 2020 en passant des 2 000 mégawatts (Mw) produits aujourd’hui à 4 000 Mw. Pour y parvenir, le gouvernement a développé un plan de production destiné à privilégier bientôt l’hydroélectricité et les énergies renouvelables au gaz. Pour l’instant, explique lemonde.fr, les énergies renouvelables sont peu utilisées, malgré un potentiel important en biomasse qu’apporterait la valorisation des déchets dans les cultures de cacao et de coton.

Si des barrages sont prévus dans le plan directeur, notamment celui de Soubré qui produira l’année prochaine 275 Mw, la stratégie de la Côte d’Ivoire reposera encore ces prochaines années en grande partie sur le gaz. Abidjan a demandé aux centrales à gaz du pays d’augmenter leurs capacités de production, même si les gisements gaziers du pays seront à sec d’ici 2025. La Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel), premier producteur d’électricité de Côte d’Ivoire et société appartenant au groupe français Eranove, devrait bientôt signer l’ouverture d’une cinquième centrale à Abidjan.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here