L’AJS initie une capacitation des para-juristes et animateurs fonciers sur les directives volontaires

0

L’Association des juristes sénégalaises (Ajs), en partenariat avec la Coopération italienne au développement, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’Agriculture (Fao) et certains démembrements de la société civile dont le Comité de pilotage des directives volontaires (Copil) a poursuivi depuis le 18 janvier dernier à Kaolack un projet de renforcement de capacités des para-juristes et animateurs fonciers sur les directives volontaires.

Selon sudonline.sn, cette rencontre qui a pris fin ce vendredi 20 janvier, a surtout été initiée pour offrir à cette catégorie d’acteurs une dizaine de rudiments qui composent la plateforme des directives volontaires pour un meilleur plaidoyer de la composante genre dans le système d’affectation du foncier sur le territoire national. Mieux, il vise à doter les para-juristes et animateurs fonciers des armes nécessaires leur permettant de plaider plus tard auprès des décideurs locaux et nationaux, le changement des anciennes méthodes de gestion des terres et favoriser surtout une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, à la pêche et aux forêts. Comme déjà indiquée, cette rencontre a aussi été initiée avec le concours de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture dans le but de pousser la gente féminine sénégalaise à jouer pleinement son rôle dans les différents programmes axés sur la pêche, l’agriculture et le domaine forestier, afin d’assurer, dans notre pays, une autosuffisance alimentaire durable.

La rencontre a été présidée par le gouverneur de la région de Kaolack en charge du développement, Jean Pierre Marie Faye, aux côtés de la présidente nationale de l’Ajs, Mme Fatoumata Guèye Ndiaye. Toutefois dans les travaux, les participants ont beaucoup communiqué sur le cadre juridique et institutionnel de la gouvernance foncière au Sénégal et sur la problématique de l’accès des femmes à la terre. Ainsi, suite à une présentation exhaustive du système foncier et des procédures d’affectation des terres, leur consultant leur a enseigné toutes les facettes des directives volontaires avant d’aborder le dernier sous thème relatif aux rôles et responsabilité des para-juristes dans la diffusion des directives volontaires.

Laisser un commentaire