Quand la célébration de la Journée mondiale de l’environnement incite à faire face à l’appauvrissement de la couche d’ozone en Algérie

0

A l’instar de tous les pays du monde, l’Algérie célèbre, ce lundi, la Journée mondiale de l’environnement qui coïncide avec le 5 juin de chaque année. Cette année « 2017», la célébration de cette journée est placée sous le thème  «Rapprocher les gens de la nature».

Depuis son lancement en 1974, la Journée mondiale de l’environnement a permis de renforcer la sensibilisation et de susciter un élan politique autour des préoccupations grandissantes telles que l’appauvrissement de la couche d’ozone, les substances chimiques, la désertification et le réchauffement climatique. Pour nos confrères de radioalgerie.dz, la Journée mondiale de l’environnement est devenue une plate-forme mondiale qui a permis la sensibilisation et la prise d’initiatives pour agir sur les questions urgentes. En Algérie, la sensibilisation des citoyens sur le rôle d’un environnement sain dans la préservation de la santé et de l’équilibre biologique des espèces sera au centre de la célébration cette journée. Une exposition à laquelle prennent  part des organismes  publics comme la Conservation des forêts, le Commissariat national du  littoral, l’Agence nationale des déchets, l’Office national  d’assainissement et des associations à caractère écologique et environnementales est organisée à depuis dimanche au niveau de  la maison de l’environnement de la ville de Tizi-Ouzou. Cette activité constitue une continuité des expositions qu’a abritées l’établissement depuis le 22 mai dernier dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la biodiversité et qui ont porté sur les richesses naturelles floristiques et faunistiques que recèlent la wilaya et leur  préservation des différentes menaces.

Ainsi, la Journée mondiale de l’environnement sera une occasion d’informer les  citoyens sur les dangers de la pollution sur le milieu naturel et la santé de l’homme, notamment au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou où la problématique de la gestion des déchets et des décharges non contrôlées est  posée avec acuité. La manifestation est, également, une occasion de mettre en valeur les sites naturels existants au niveau de la wilaya et la nécessité  d’en faire des atouts de développement durable à travers leur préservation  et leur valorisation.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire