Découverte de pétrole au Sénégal : le torchon brûle entre les multinationales

0

Far Ltd a entamé une procédure arbitrale pour vider le contentieux qui l’oppose à son compatriote. La firme pétrolière australienne Woodside Petroleum s’est dite favorable au recours en arbitrage pour trouver un accord. La veille, Far Ltd avait affirmé qu’il fera recours à la Chambre de commerce internationale de Paris dans le cadre de cette affaire.

Woodside Petroleum déclare ne pas croire que la procédure engagée par Far Ltd se justifie, car le ministre de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables du Sénégal, a signé un arrêté qui confirme sa participation sur les blocs Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep. Le groupe énergétique dirigé par Peter J. Coleman a ajouté qu’il ne fera plus aucun commentaire à ce stade de la procédure. Far Ltd reproche principalement à son partenaire américain ConocoPhillips d’avoir cédé ses parts sur ces périmètres à Woodside sans le prévenir, alors qu’il a un droit de préemption qui y oblige ConocoPhillips. Far estime donc que la transaction entre ConocoPhillips et Woodside est non valable, rapportent nos confrère de Dakarmatin.com, cité par le journal pressafrik.com.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here