La croissance durable et inclusive au centre de la 5e mission multisectorielle de Casablanca (Maroc)

0

À l’initiative du Club Afrique développement, label du groupe Attijariwafa bank, Casablanca, capitale économique du royaume du Maroc, a accueilli la 5ème mission multisectorielle regroupant des opérateurs économiques et membres du Club de neuf pays du continent, à savoir le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Congo, la Guinée-Conakry, la Mauritanie, le Mali, le Maroc, la Tunisie et le Togo.

Tenue sur le thème « Quels leviers de financement de projets en Afrique ? », la mission qui succédait à celles opérées en Côte d’Ivoire, au Mali, au Cameroun et au Sénégal a favorisé plus de 200 rendez-vous d’affaires dans les secteurs des énergies renouvelables, du commerce et  de la distribution,  chimie-parachimie, l’agro-industrie et la pêche, des bâtiments et travaux publics ainsi que de l’immobilier. À cette occasion, précise adiac-congo.com, un panel de haute facture infrastructures, animé par différents orateurs, notamment Koenraad Beckers (CEO – Albatros Energy), Badr Benyoussef (directeur du Développement – Bourse de Casablanca), Younes Addou (vice-président Finance – OCP Africa), Koffi Klousseh (Director Project Development – Fonds Africa 50) et Lamia Merzouki (Deputy General Manager – Casablanca Finance City), s’est attelé à examiner les leviers de financement des projets considérés comme un enjeu majeur pour une croissance durable et inclusive du continent africain.

Il est ressorti de ce panel que le continent africain a besoin de près de 200 milliards de dollars américains de financement par an, selon la commission économique pour l’Afrique. Seulement, fait-on observer que pour le seul secteur des infrastructures, le continent n’arrive à mobiliser que la moitié du besoin annuel de financement estimé à près de 100 milliards de dollars. Ainsi, dans le cadre de la recherche de solution au récurrent problème de financement des projets, le groupe panafricain, Attijariwafa bank, initiateur du Club Afrique développement, a convenu d’organiser, le 13 décembre au Gabon, la prochaine mission dudit Club autour des banques de projets d’investissement du pays. Cette manifestation intervient dans le sillage de la dynamique du Forum international Afrique Développement organisé par le Club, sous l’impulsion de son actionnaire de référence, la sociétéé nationale d’investissement. Plate-forme d’échange dont l’offre s’articule autour du plaidoyer économique pour le compte du secteur privé africain, le Club Afrique Développement vise la mise en relation d’entreprise à entreprise mais également à mettre en réseau des banques de projets d’investissement des États et les grands investisseurs.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire