Conséquences d’El Nino, un vieux souvenir pour l’Afrique australe

0

Les pays de l’Afrique australe se remettent peu à peu des conséquences du phénomène climatique El Nino subies lors de la campagne 2015/2016.

D’après l’Office des nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), la réponse substantielle donnée par le gouvernement – et la Sadec-, soutenue par 900 millions de dollars américains de la part de la communauté humanitaire internationale, a permis à des paysans de profiter de la saison des pluies de 2016/2017, en bénéficiant d’une récolte de céréales d’avril 2017 de 3 pour cent au-dessus de la moyenne de cinq ans.

Malgré cette lueur d’espoir, près de cinq millions d’habitants de la Communauté de développement de l’Afrique australe sont toujours menacés de malnutrition, nécessitant l’octroi d’une aide humanitaire urgente dans la communauté. « Toutefois, au moins cinq millions de personnes à travers la région, demandent toujours une assistance humanitaire urgente », a indiqué le rapport qui précise que la plupart des africains du sud comptent sur l’agriculture pluviale de subsistance, laquelle est vulnérable même face à la moindre secousse, attestée par les niveaux élevés de la malnutrition des enfants.

Pour rappel, El Nino avait affecté 41 millions de personnes à travers la Communauté de développement de l’Afrique australe.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here