Des activistes s’érigent contre la pollution au Kenya

0

« Nous devons faire appliquer les lois, nous devons aussi mettre en place des mécanismes judiciaires efficaces, et puis nous devons laisser la place à la participation des communautés dans les prises de décisions », estime Laetitia Zobel, experte des Nations unies lors de la troisième assemblée du programme des Nations unies pour l’environnement (Unep) ouverte du 4 au 6 décembre 2017 à Nairobi, au Kenya. Elle précise que des activistes venus du monde entier, qui luttent pour la préservation de leurs terres et la santé de leur communauté contre les intérêts de grandes entreprises, ou des gouvernements y ont lancé un appel pour une prise de position forte de l’assemblée.

Même si elle reconnaît que l’assemblée n’a pas le pouvoir de voter des lois ni de les faire appliquer, admet qu’elle a vocation de susciter une prise de conscience générale, et explorer des moyens de lutter contre la pollution. Les participants travaillent sur une douzaine de résolutions, principalement sur la limitation de la pollution de l’air. Selon l’ONU, la dégradation de l’environnement tue plus de 12 millions de personnes chaque année.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire