Le Sénégal vise à se positionner sur le marché mondial des mines

0

« Aujourd’hui, on sait que l’Afrique est maintenant  la porte d’entrée surtout pour les ressources naturelles. Donc, le Sénégal aujourd’hui  cherche à gagner le marché international, donc  les produits  qui sont issus de ces mines », a indiqué la ministre sénégalaise des Mines et de la Géologie. Aïssatou Sophie Gladima Siby s’exprimait lors de l’inauguration de l’Aéroport international Blaise Diagne de Dakar (Aibd) le 7 décembre 2017.

S’exprimant sur l’exploitation du zircon de la Casamance, Mme Siby a reconnu qu’elle est loin d’être source de problème dans le Sud du Sénégal. Précisant que, comme dans toute autre exploitation aujourd’hui, les populations deviennent de plus en plus exigeantes pour savoir ce qui se passe dans l’exploitation des métaux  et des mines dans leurs zones. « C’est dans ce cadre-là, dit-elle, qu’il y a des gens  qui se sont levés et qu’ils veulent savoir ce qui se passe ». Et la ministre des Mines et de la Géologie de rassurer les populations. « Comme tout autre problème, il faut le poser sur la table et en  discuter. Tant que nous ne trouverons pas de solutions, nous continuerons jusqu’à avoir une solution à l’amiable. Nous avons commencé les négociations avec les populations sur instruction du président Macky Sall. On ne peut rien faire là-bas sans l’aval des populations car on ne fait rien contre les populations, on n’exploite rien contre les populations. Ensuite, on va essayer de trouver les voies et moyens pour l’exploiter. Si ce n’est pas le cas, on essaiera de voir avec la société comment faire, mais je pense qu’on n’en arrivera pas là », a-t-elle tempérée.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire