Le Burundi à la rescousse du Lac Tanganyika

0

Le Burundi procédera en 2018, à la plantation d’arbres afin de protéger les bassins versants et les rivières qui se jettent dans le Lac Tanganyika y compris la rivière Ntahangwa. Cette initiative est lancée le 11 décembre 2017 à Bujumbura par Céléstin Ndayizeye, ministre burundais de l’environnement.

L’amélioration des conditions de vie socioéconomiques dans les pays riverains du lac Tanganyika est une préoccupation de nombreux acteurs et chercheurs tant nationaux qu’internationaux. Pour arriver à cette fin, chaque pays et citoyen cherchent à les améliorer soit par la pêche, l’agriculture et par d’autres secteurs de production sans, ou moins veiller sur la durabilité des ressources aux fins des générations futures et pour l’équilibre planétaire. Bien plus, des études réalisées par Jean Pierre Yusufu et liées aux facteurs démographiques montrent que les riverains africains devraient doubler de « 20 à 40% d’ici à 2025 ».

Pour rappel, en 1952, le littoral congolais du lac Tanganyika comptait 4. 000 pirogues de pêche (Ancien Kivu et Katanga), 36.0000 pêcheurs avec 10.000 unités de pêches côtières et 2000 unités artisanales améliorées en 1952, 10.000.000 riverains avec 51652 pêcheurs utilisant 16254 unités en 2011, dans lesquels la presqu’ile d’UBWARI seule comptait plus de 2000 unités en 2015.

C’est dans cette logique que le Burundi multiplie les stratégies pour préserver l’écosystème de la zone.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here