Niger : des étudiants fabriquent un « charbon vert » à base de résidus végétaux

0

De jeunes étudiants nigériens à l’initiative d’un combustible écologique dit « charbon vert » fabriqué à partir des résidus végétaux comme la paille, la jacinthe d’eau.

Ils veulent ainsi contribuer à faire face à la dégradation de l’environnement et à réduire la consommation de bois de chauffe dans un pays au trois quart désertique,

80 pour cent des besoins en énergie de la population sont satisfaits par le bois de chauffe.

Ce charbon vert est l’œuvre des jeunes étudiants et activistes de la préservation de l’environnement.

Le charbon vert qualifié de propre par les promoteurs est en phase de vulgarisation.
Zakariyaou Abdou Idrissa étudiant en géoscience et environnement à l’Université de Niamey est l’un des promoteurs ce charbon fabriqué à base des résidus de végétaux, de pailles et des plantes envahissantes comme la jacinthe d’eau et le sida cordifolia.

Le charbon vert qualifié de propre par les promoteurs est en phase de vulgarisation.

Cette initiative a vu le jour, il y a 3 ans déjà, indique ce groupe de jeunes réunis au sein d’une Ong appelé Niger vert.

Le charbon vert est pour le moment en phase de vulgarisation et apprécié lors des récents 8 jeux de la francophonie à Abidjan en cote d’ivoire.

De l’avis de certains utilisateurs, le charbon vert présenté de nombreux avantages.
Le charbon vert se présenté sous forme de petites briquettes, Zakariyaou Abdou Idrissa explique le processus de fabrication. 150 francs CFA c’est le prix du Kilogramme que les promoteurs se propose de le vendre.

Ils souhaitent un appui du gouvernement et partenaires œuvrant soucieux de la protection de l’environnement pour passer à l’industrialisation et à la vente au Niger et dans la sous région.

Le charbon vert made in Niger brule sans dégager de la fumée.

Himadou Amadou | Niamey | BBC Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here