L’Italie appuie l’agriculture sénégalaise

0

La coopération italienne a octroyé du matériel agricole au ministère sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement Rural. Ce don, composé de 10 tracteurs, 50 motoculteurs et de 50 décortiqueuses entre dans le cadre du Programme agricole Italie-Sénégal  et du Programme national d’investissements agricoles.

Ce soutien des autorités italiennes vise à booster la productivité agricole au Sénégal. C’est ce qui fait dire à Angelino Alfano, ministre de des affaires étrangères et de la coopération internationale de l’Italie que : « nos intervention visent essentiellement le développement de l’agriculture et des rendements agricoles. Nous avons des connaissances dans le domaine agricole et nous voudrions offrir du matériel de haute technologie au Sénégal pour lui permettre de développer et d’accroitre la valeur de sa production ».

De son côté, le ministre sénégalais de l’agriculture, Papa Abdoulaye Seck estime que l’Italie « a contribué conséquemment en ce qui concerne les acquis actuels de notre pays ». Poursuivant son speech lors de la cérémonie de réception de ce matériel, M. Seck ajoute que « notre pays est dans une excellente dynamique pace que les statistiques montrent qu’en cinq ans, la production agricole sénégalaise a presque doublé. Elle se diversifie aussi. Elle s’améliore du point de vue des produits qu’offre cette agriculture ». Il affirme en outre que l’agriculture du Sénégal restera en mouvement accéléré fondé sur l’excellence. « Ce qui nous fait penser qu’en accélérant les choses comme nous le faisons présentement et dans la bonne direction, l’agriculture sénégalaise va être encore en mouvement accéléré fondé sur l’excellence ». Et de conclure qu’« il nous faut au moins viser deux objectifs majeurs, la première c’est tout mettre en œuvre pour conquérir nos marchés intérieurs fortement affectés pour les importations concernant certains produits stratégiques. Il nous faut aussi tirer profit de la mondialisation des marchés agricoles. Nous sommes dans un monde ouvert et il nous faut exploiter nos avantages comparatifs pour occuper des marchés porteurs ».

Profitant de ce rendez-vous, les autorités du Sénégal ont inauguré la nouvelle salle d’archivage du ministère de l’Agriculture et du développement Durable qui a coûté plus de 25 millions de F CFA.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here