Gabon : la production pétrolière chute de 7,7% (Officiel)

0
Crédit photo - total.ga

C’est le ministère de l’Economie qui en fait l’annonce, indiquant que la production de pétrole du Gabon pour les neuf premiers mois de l’exercice 2017 a baissé de 7,7 %, soit 58,1 millions de barils en moins par rapport à 2016 au même moment.

Le ministère de l’Economie explique que : «Cette baisse s’explique, entre autres, par le déclin naturel des champs, les difficultés techniques rencontrées par certains opérateurs, la grève du personnel et les exigences de l’OPEP relatives à la réduction de l’offre mondiale de pétrole».

Avant de mettre en cause les multinationales opérant dans le secteur : «la posture du laisser-faire adoptée par les opérateurs comme Shell et Total, dans l’attente de la finalisation des cessions d’actifs au profit de Assala et Pérenco, annoncées depuis des mois et qui n’ont eu lieu qu’en septembre 2017».

Si le volume de production à considérablement baissée, les recettes n’en sont pas nécessairement impactées, étant donnée la hausse des prix ces derniers mois sur le marché. En moyenne, le prix du Brent s’établissait au tour de 51,9 USD, alors que les bruts gabonais sont passaient de 38 USD en 2016 à 50 USD  (soit une hausse de 31,5%) au même moment en 2017. De surcroit, le cours de change Fcfa / USD est favorable à l’exportation du pétrole, puisque en moyenne chaque dollar importé vaut non plus 588,01 Fcfa (2016), mais 590 Fcfa (2017)

Faut-il rappeler que les premiers clients du pétrole gabonais sont dans l’ordre l’Asie,  l’Europe, les Caraïbes et l’Amérique latine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here