Pêche illégale : la Tanzanie contrainte d’importer les poissons de la Chine

0

Les compagnies locales tanzaniennes se sont arrangées pour importer du poisson de la Chine. En termes clairs, la demande totale de la Tanzanie en poisson est de 730 000 tonnes de poisson par an. En outre,  les rapports déposés, suggèrent que 2 000 tonnes de maquereau entrent chaque mois dans le pays africain en provenance du pays asiatique, précisant que la pêche illégale pratiquée par les pirates en Tanzanie a été à l’origine de la plupart des pertes d’espèces menacées qui ont entraîné une baisse drastique des stocks de poissons.

L’Afrique est riche en ressources naturelles et se vante d’une grande variété qui en fait un endroit intrigant pour investir et rechercher des opportunités d’affaires. Par contre, il y a eu une inquiétude au cours des années, avec des activités illégales entrant en jeu. Des problèmes tels que le braconnage ont entravé le tourisme en Afrique, mais les organismes gouvernementaux étudient la question pour assurer la sécurité des animaux et décourager le braconnage dans l’intérêt du pays touché. Il y a eu aussi des cas de pêche illégale qui ont fait surface sur les plans d’eau. Pays de l’Afrique de l’Est, la Tanzanie a été le dernier pays à résoudre ce problème. La sensibilisation a été due à une augmentation de la pêche illégale, qui semble maintenant être un problème grave qui met en danger son économie. L’utilisation de la dynamite dans la pêche en haute mer a été catalysée par les utilisateurs étant principalement des pirates.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here