Sénégal-trafic de bois : des sanctions sévères préconisées

0
Le constat est alarmant. En dix ans, la forêt casamançaise a diminué de 50%, selon l’architecte, Pierre Goudiaby. « Il y a une mafia qui s’est organisée, elle envoie des jeunes aller chercher ou couper du bois, dans des endroits


L'actualité est gratuite, les archives sont réservées aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis