CES 2018 : la Tunisie, le Mali, Sénégal… parmi les participants

0

La 52ème édition du Consumer electrics show (Ces) tenue du 9 au 12 janvier 2018 à Las Vegas aux Etats Unis a enregistré la participation de six startups africaines parmi lesquelles celle de la Tunisie, du Mali et du Sénégal.

 Sous la houlette d’Africa Tech Now, les startups africaines qui ont pris part à ces échanges internationales ont représenté le continent en tant que nouveau hub de l’innovation digitale et ont pu également présenter leur projet en bénéficiant d’une visibilité sur la scène internationale. Les startups ayant accompagnées l’Afrique francophone subsaharienne sont entre autres de :

  • L’entreprise sénégalaise Gainde 2000 destinée à la dématérialisation des formalités administratives, la sécurisation des échanges et la mise en place d’une solution de paiement électronique. Et Daniel Sarr, chef de projet au sein de l’entreprise a présenté au public « Orbus Sign », une solution de signature de documents en ligne par reconnaissance vocale.
  • Lenali, le nouveau réseau social 100% vocal. Initié par le malien Mamadou Sidibé, le projet Lenali se présente comme une solution permettant de pallier au fort taux d’alphabétisation de la population malienne. Ce nouveau réseau social adapté aux problématiques locales, comptera des guides vocaux en plusieurs langues telles que le Bambara, le Soninke, le Songhai ou encore le Wolof.
  • Le lauréat du eGovLab Challenge, Mamadou Diagne a présenté Ie Citoyen, une application mobile comprenant une interface vocale intégrée. La voix et l’image sont les deux supports utilisés pour accompagner la population sénégalaise analphabète dans ses démarches administratives. Ce concours a été organisé le 20 décembre dernier par l’Agence de l’Informatique de l’Etat à Dakar. Le jeune sénégalais avait alors reçu le Prix de l’Emergence ainsi qu’une participation au CES 2018.
  • Et Yeelen Solar, startup malienne qui a fait le pari de l’énergie solaire. Présentée lors de l’événement, SolarBox est une solution qui permet d’apporter une source d’éclairage telle qu’un lampadaire LED à énergie solaire mais également une source d’énergie capable d’alimenter plusieurs appareils électriques.

Cette rencontre internationale de référence consacrée aux innovations électroniques se fixe pour mission de faire découvrir les innovations de demain ainsi que les dernières tendances en matière de transformation digitale. Le Consumer electronics show est le plus grand salon de l’innovation au monde. L’organisation d’un volet « africain » lors de cet événement s’explique par le fait que l’Afrique se présente comme la vitrine de l’écosystème de l’innovation technologique.

Le comité d’organisation était composé de Désire Makan II, directeur général d’Africa Business Solutions ; Christian Pineau, président d’International Boost ; Murielle Diaco, présidente de la plateforme Djouman ainsi que Vanessa Ralli, présidente d’Africa Observers.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here