Rupture de contrat de financement entre Sterling Energy et la Mauritanie

0

Sterling Energy Plc, la société pétro-gazière britannique a indiqué qu’elle ne va pas  honorer son contrat d’accord de financement du champ pétrolier Chinguetti. Ce puits est situé à 70 kilomètres au large des côtes mauritaniennes. C’est du moins ce qu’a révélé le site officiel de la compagnie le 29 janvier 2018.

Des sources proches du dossier expliquent que cette mesure de l’entreprise britannique entre dans le cadre de la validation de la cessation de la production et de la suspension temporaire des puits (Tws), qui doit se faire soit au premier soit au deuxième trimestre de 2018. Sterling Energy Plc est depuis quelques années secouée par des problèmes de trésorerie engendrés par la contre-performance productive du puits de Chinguetti. Celui-ci peine à atteindre les 8000 barils par jour. A Cela, s’ajoute le fait que la société a enregistré une perte cumulative d’environ 3 millions de dollars pour les années 2016 et 2017. Suffisant pour les responsables de la compagnie de rompre le contrat et de verser une indemnisation chiffrée à 31,4 millions de dollars au gouvernement mauritanien.

Pour remémoration, Sterling Energy Plc avait signé un accord de financement en 2004 avec le gouvernement mauritanien et la Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (Smhpm). Cet accord de financement lui permet de partager avec Smhpm, les revenus et les coûts liés à la participation de 12% détenue par Smhpm sur le site.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here