Les travaux du barrage de Mambila (3 050 MW) au Nigéria entamés en 2018

0

La République fédérale du Nigeria a prévu de démarrer les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Mambila en cette année de 2018. Les termes de financement de l’infrastructure d’une capacité de 3 050 mégawatts (Mw) et d’un coût total estimé à 5,8 milliards $ ont été convenus avec Exim Bank de Chine.

« Nous espérons débuter les travaux cette année, si le financement est mobilisé. Tous les contrats sont prêts.» a expliqué Babatunde Fashola, ministre nigérian de l’énergie. Selon les termes de références, la Chine finance l’infrastructure à hauteur de 85% et que la solde soit mobilisée par l’Etat nigérian. Les travaux qui seront conduits par la China Civil Engineering Corp dureront 5 ans. Le projet implique, outre la mise en place du barrage, la construction de 700 km de lignes électriques afin d’acheminer l’énergie produite. Le Nigeria a actuellement une capacité installée de 7 000 Mw, mais n’arrive à fournir qu’environ 4 500 Mw à ses populations à cause du mauvais état de son réseau de transport électrique. Il envisage de construire des lignes électriques supplémentaires afin d’acheminer ce surplus inutilisé, mais la puissance électrique du pays devait augmenter de 1 600 Mw en 2018.

Pour comparaison, l’Afrique du Sud qui a une population équivalent le tiers de celle du Nigeria, a une capacité électrique de plus de 40 000 Mw.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here