Vers un audit technique et financier sur la gestion des déchets au Sénégal

0

Le président de la République, Macky Sall a ordonné au premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne lors du conseil des ministres du 31 janvier 2018 de diligenter, sans délai, au niveau national et dans l’agglomération de Dakar, un audit technique et financier du dispositif de gestion des déchets solides urbains.

Le chef de l’Etat entend inviter le premier ministre à évaluer l’efficacité et l’efficience de toutes les ressources humaines et financières spécialement mobilisées par l’Etat pour assurer le nettoiement systématique et le ramassage adéquat des ordures dans la capitale sénégalaise. Dans le même sillage, M. Dionne doit accélérer la modernisation de la décharge de Mbeubeuss, encadrer l’ouverture de décharges contrôlées dans les communes et engager, avec tous les acteurs impliqués, un processus de concertations en vue de la mise en œuvre consensuelle d’une stratégie nationale de gestion intégrée et durable des déchets solides urbains. Le communiqué sanctionnant la rencontre hebdomadaire des ministres stipule que, concernant la modernisation de la gestion des déchets solides urbains, Macky Sall a rappelé au gouvernement la nécessité d’assurer, en partenariat avec les collectivités territoriales, l’amélioration significative et durable du cadre de vie des populations à travers la modernisation soutenue du système de collecte, de traitement et de valorisation des déchets solides urbains. « Le président de la République a exhorté le gouvernement à intensifier le Programme national d’amélioration du cadre de vie avec l’installation de mobiliers urbains adaptés, ainsi que l’aménagement », précise le texte. A cette mesure, il faut y ajouter la réhabilitation, sur l’ensemble du territoire national, de places publiques, d’espaces verts et des sites indispensables à la promotion d’une qualité de vie meilleure dans « nos » localités.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here