La BEI contribue à l’adduction d’eau potable en Côte d’Ivoire

0

La Banque européenne d’investissement (Bei) a officialisé le mercredi 14 février 2018 l’accord de prêt d’un montant de 35 millions d’euros (22 958 495 000 FCFA) conclu le 30 novembre 2017 avec le gouvernement ivoirien. Ce montant servira à financer le projet d’alimentation en eau potable dans la ville d’Abidjan.

Le projet qui a pour but de renforcer le réseau de desserte d’eau potable de la ville d’Abidjan verra la construction de  deux châteaux d’eau, la fourniture et la pose de conduite de grands diamètres, ainsi que l’extension du réseau de distribution secondaire et tertiaire d’eau potable d’Abidjan.

Mettre un terme définitif aux pénuries d’eau

Baptisé « Eau Pour Tous », l’initiative se fixe pour objectif de mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connait la Côte d’Ivoire. Ceci, en assurant un accès continu à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne. Mais aussi, à travers la mise en place de mécanismes de gestion rationnelle et durable des ressources en eau disponibles, afin d’offrir un meilleur coût d’accès à l’eau potable à ces populations.

De l’avis des autorités ivoiriennes, la première phase du programme, de 2016 à 2020, environ 200 milliards FCFA (environ 364 millions $) seront investis pour la construction de 200 châteaux d’eau et de 8000 pompes villageoises. A ces ouvrages s’ajoute la réparation de 21 000 pompes villageoises afin d’atteindre 82,5% de couverture en eau potable en moyenne dans le pays. Le taux de couverture étant estimé à 60% dans les zones rurales et 85% en milieu urbain.

Pour assurer un accès à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne, il va falloir investir 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $).

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here