La médiation de Paris dans le conflit qui oppose le Gabon au groupe Veolia

0

Dominique Renaud, ambassadeur de France au Gabon a appellé le gouvernement gabonais et le groupe français Veolia à cesser leurs querelles. C’est donc dans un souci d’apaisement que diplomate a échangé ce mercredi 07 mars 2018 avec le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet.

Pour les autorités françaises, seul un dialogue « constructif et apaisé » peut promouvoir des « partenariats fructueux » avec les milieux d’affaires pour accompagner le Gabon dans la mise en œuvre de son Plan de Relance Economique. Autrement dit, selon des sources de la primature gabonaises, «Paris tente de calmer le jeu et soutient que, fort des liens séculaires qui nous unissent, les deux parties doivent trouver un point d’équilibre dans l’intérêt des deux contractants. »

Pour sa part, Emmanuel Issoze Ngondet, tout en regrettant les « quelques errements » notés çà et là, soutient néanmoins que le partenaire français avait des devoirs vis-à-vis de l’Etat gabonais et notamment des consommateurs qui étaient en droit d’exiger un service de qualité. Malheureusement « le compte n’y était pas.»

Pour Dominique Renaux, malgré « quelques aspérités, la relation privilégiée entre la France et le Gabon se porte bien. ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here