Sénégal : La PN-PCC prône des groupes thématiques pour mieux préserver l’environnement

0

La Plateforme nationale de pêche et de changement climatique (PN-PCC) va mettre en place cinq groupes thématiques, dans le cadre d’une « mobilisation dynamique et citoyenne » pour une meilleure prise en charge des questions de l’environnement, a annoncé, mercredi, à Dakar, son président, Mamadou Diop Thioune.

« Les populations doivent être informées et sensibilisées sur les changements climatiques’’ et la construction des résiliences. « Nous avons comme cible les populations et il est de notre devoir citoyen de participer à l’élaboration d’un plan stratégique » de mise en œuvre en mettant sur pied des groupes thématiques, a-t-il déclaré.

Il s’exprimait lors de l’atelier sur la mise en place des groupes thématiques de l’assemblée générale de la PN-PCC et de validation du règlement intérieur du plan de communication et du Plan de travail annuel.

Les cinq groupes thématiques mis en place concernent les relations extérieures, le renforcement des capacités, la communication, la cellule suivi et évaluation ainsi que celui relatif au Fundraising (collecte de fonds).

Selon Mamadou Diop Thioune, ces groupes vont porter le plaidoyer incluant « une interpellation citoyenne de l’ensemble des parties prenantes (…), pour une mobilisation dynamique et une participation responsable des populations » à la gestion des questions d’environnement.

Le président de la Plateforme nationale de pêche et de changement climatique a rappelé que l’Etat avait « pris cet engagement à la suite des différentes COP (Conférence des parties) et il fallait une mise en œuvre des plans nationaux qui seront adaptés selon les conventions et les directives »

« L’Etat a pu identifier les parties prenantes, les acteurs bénéficiaires, les associations, acteurs non étatiques, représentants de l’expression des populations pour mettre en place cette plateforme », a indiqué Mamadou Diop Thioune.

« Les gens ne peuvent être sensibilisés que s’ils sont informés. Et nous devons trouver ensemble des manières inclusives de chercher les résultats », a poursuivi M. Thioune.

D’après le directeur des Pêches maritimes, Mamadou Goudiaby, présent à cette rencontre, le rôle de la plateforme est d’aller « vers des mesures d’adaptation » des effets du changement climatique.

« Les membres constituant la plateforme sont les ministères de la Pêche, de l’Environnement, les professionnels, des ONG, le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) qui en assure la présidence », a-t-il dit. APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here