Sénégal : l’ONFP enrôle 322 apprenants pour une formation aux « métiers verts »

0

Au total 322 sortants de six établissements publics de formation professionnelle du centre du pays bénéficieront d’un programme de formation dédié à la prise en compte de la dimension environnementale dans l’exercice de leurs activités.

Cette nouvelle offre de formation visant à favoriser l’intégration de la dimension de la gestion environnementale dans les filières des établissements bénéficiaires est à l’initiative de l’Office national de formation professionnelle (Onfp).

Des sortants d’établissements des régions de Kaolack, Diourbel, Kaffrine et Fatick prendront part à partir du mois d’avril à ce nouveau programme officiellement lancée jeudi par l’adjoint du gouverneur de Kaoalck chargé du développement, Jean Paul Malick Faye.

Ces sessions de formation fiancées à hauteur de 58 millions de francs CFA par la coopération luxembourgeoise seront notamment axées sur les filières habillement, coupe couture, agriculture, élevage, hygiène, santé, cuisine restauration, coiffure et artisanat, a-t-on appris lors de la cérémonie de lancement.

« L’objectif de ce programme est de promouvoir les métiers verts dans la formation professionnelle et technique tout en renforçant les capacités des apprenants des établissements bénéficiaires sur les aspects liés à l’environnement et au développement durable », lit-on dans un document de présentation du projet.

« Il s’agit de faire en sorte que les profils qui seront formés dans les établissements puissent avoir les capacités de promouvoir de nouvelles pratiques prenant en compte la dimension environnementale et favoriser le développement durable », a expliqué Sanoussi Diakité, directeur général de l’Onfp.

« Il est possible de promouvoir les pratiques visant la protection de l’environnement et le développement durable. Il est ainsi important de dérouler ce nouveau programme de formation qui contribuera à favoriser l’émergence +d’eco citoyens+ sortants des établissements de formation », a insisté M. Diakaité.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here