Abebe Aemro Sélassié salue les progrès considérables du Gabon vis-vis du PRE

0

Abebe Aemro Sélassié, directeur du département Afrique du Fonds monétaire international (Fmi) a, au terme de sa visite du 26 au 28 mars 2018 dans la République gabonaise, publié une déclaration dans laquelle il met en exergue les « considérables » progrès réalisés par le Gabon, dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de relance économique (Pre).

Dans sa déclaration, Abebe Aemro Sélassié tient de prime abord, à féliciter et à encourager les autorités de Libreville à poursuivre les efforts de réformes engagées, surtout dans les domaines jugés essentiels pour veiller à ce que le programme reste en bonne voie. Il s’agit notamment d’accroître les recettes fiscales non-pétrolières ; tout comme il a aussi jugé primordial d’opérer des réformes dans les finances publiques, afin de réduire les dépenses non essentielles, d’accroître la transparence des dépenses et de protéger les dépenses sociales, a noté le directeur du Fmi.

L’émissaire de Bretton Woods souligne également qu’il est nécessaire de mettre en place, un plan crédible de règlement des arriérés intérieurs et extérieurs.

Concluant sa déclaration, le directeur du Fmi du département Afrique a adressé ses remerciements aux autorités gabonaises notamment, au président de la République, Ali Bongo Ondimba, au Premier ministre, Emmanuel Issoze-Ngondet, ainsi qu’aux ministres d’Etat en charge du Budget, Jean Fidèle Otandault et de l’Économie, Régis Immongault, pour leur hospitalité mais également pour l’occasion qui lui a été donnée d’apprendre davantage sur le programme de réformes du Gabon.

Pour rappel, la première revue du programme du Gabon avec le Fmi a été achevée en décembre 2017. Les entretiens concernant la seconde revue débuteront au mois d’avril 2018.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here