L’UE et la CNUCED compte sortir l’Angola de sa dépendance aux hydrocarbures

0

L’Union européenne (Ue) et la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) ont lancé mercredi 11 avril 2018 à Luanda, la capitale angolaise un programme destiné à diversifier les mannes financières de l’Angola.

A terme, le « Programme commun Ue-Cnuced pour l’Angola : Train pour le commerce II » devrait permettre de sevrer l’économie du pays de sa dépendance aux hydrocarbures si l’on sait que, selon la Cnuced, le pétrole représente 93% des exportations de l’Angola.

« L’objectif du programme conjoint Ue-Cnuced pour l’Angola est d’améliorer les capacités humaines et institutionnelles afin de promouvoir des politiques de diversification économiques appropriées en Angola », a indiqué le secrétaire général de la Cnuced, Mukhisa Kituyi. Précisant que le projet, qui s’échelonnera sur quatre ans, devrait permettre aussi aux deux institutions de débloquer quelque 6,9 millions $ au profit du pays d’Afrique australe.

Ce nouveau projet s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de diversification de l’économie du président Joao Lourenço, qui veut éviter à son pays de subir à nouveau les contrecoups des fluctuations des cours des matières premières.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here