Vers la numérisation des procédures foncières au Sénégal

0

L’inspecteur principal des impôts et des domaines, Serigne Moussa Diop a indiqué, lors d’un face-à-face avec la presse sur les réformes de l’environnement des affaires au Sénégal que son pays avance progressivement vers la numérisation de son système de gestion foncière.

« L’Etat du Sénégal a décidé de s’engager vers la mise en place d’un système de gestion informatisée du foncier qui permettra une interconnexion entre les services techniques qui interviennent dans ce domaine notamment le cadastre, le service des domaines, entre autres », a expliqué M. Diop.

Poursuivant son speech, l’inspecteur principal des impôts et des domaines souligne que « c’est sur instruction des autorités que la Dgid (Direction Générale des Impôts et des Domaines) s’est engagée à simplifier les procédures d’accès au foncier et permettre la régularisation des occupations foncières, à travers un système interconnecté fiable de tous ses services. Il est également question d’interconnecter la conservation foncière qui est le service qui garantit la propriété foncière qui, elle-même, est garantie par la Constitution ».

Serigne Moussa Diop a enfin rappelé que « ce processus a été mis en œuvre depuis 2016 et en avril 2017, un avis d’appel d’offre international a été lancé, avec la participation de plusieurs cabinets, aussi nationaux qu’internationaux. Et depuis deux mois, il y a une entreprise qui a été sélectionnée et sous très peu, nous allons révéler le nom de l’entreprise qui va commencer à mettre en place ce dispositif ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire