Le lac Toho (Bénin) frappé par une mort mystérieuse de milliers de poissons

0

Le lac Toho au vit actuellement la pire catastrophe de son existence. En effet, depuis jeudi 17 mai 2018, des cadavres de tilapias (une des catégories de poissons vivant dans ce lac) morts jonchent les rives de ce vaste étendu d’eau situé à 90 km au nord-ouest de Cotonou. Personne ne sait encore ce qui est à l’origine de cette hécatombe. Le Mono est une région où l’on vit essentiellement de pêche, l’activité en pâtit donc.

Quand on s’approche de la berge du lac Toho, ça sent le poisson pourri, il y a plein de mouches. Entre jeudi 17 et samedi 19 mai de l’année en cours, des milliers de poissons ont été terrassés mystérieusement. Mardi dernier, les cadavres de poissons argentés jonchaient encore le sol et sont enfouis mercredi.

L’essentiel des tilapias qui seront incinérés appartient à Olivier Zaga, un pisciculteur. Ses 40 000 alevins étaient arrivés à maturité, il commençait à peine à les vendre quand le drame s’est produit, il a tout perdu : « On a perdu tous nos poissons, 40 000 alevins. On est complètement à zéro. Est-ce qu’on va repartir ? Si on a les moyens, on le fera. »

Si personne ne s’explique la cause de cette hécatombe inédite, juste avant, une substance onctueuse de couleur rose est apparue sur l’eau. Des prélèvements sont en cours d’analyse et en attendant les résultats, le gouvernement a pris des mesures. « On a demandé à ce que le banc d’eau ne soit plus navigué et que les pécheurs, ceux que nous avons là, laissent l’eau au repos pendant au moins deux semaines, quitte à ce que le danger puisse passer », détaille le ministre en charge de la Pêche, Gaston Dossouhoui.

Tout le lac n’est pas souillé, explique le ministre. La brigade fluviale et les experts ont navigué plusieurs heures et ont repêché des alvins vivants.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here