Le lycée scientifique d’excellence de Diourbel (Sénégal) va s’équiper d’une mini-centrale solaire (Ministre)

0

Le ministre du pétrole et des énergies, Mansour Elimane Kane annonce l’installation d’une mini-centrale solaire de 10 Kwc en début d’année prochain et la mise en place de 16 lampadaires solaires d’une valeur de 12 millions de francs CFA d’ici le mois d’août prochain au Lycée scientifique d’excellence de Diourbel.

En vue de permettre au Lycée scientifique d’excellence de Diourbel une indépendance énergétique, une mini-centrale solaire sera installée d’ici le début de l’année prochaine.

«D’ici janvier 2019, une mini-centrale solaire d’au moins 10KWc, don de mon département, l’appui de l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (Aner) et de Senelec sera installée», a annoncé Mansour Elimane Kane, ministre du pétrole et des énergies, afin qu’il soit indépendant du réseau national.

Selon lui, le coût de consommation d’énergie du lycée est d’environ 12 millions de francs CFA. Ainsi pour réduire cette facture énergétique de l’établissement, une mixte énergétique permettrait d’y arriver d’ici le mois prochain. «16 lampadaires solaires seront mis en place d’ici la fin du mois d’août, pour une valeur de 20 millions de francs CFA, pour renforcer l’éclairage et la sécurité de votre établissement», indique Mansour Elimane Kane.

Il était le parrain de la cérémonie de distribution de prix 2017/2018 des meilleurs élèves du Lycée scientifique d’excellence de Diourbel. «Les élèves, choisis au mérite seront formés et responsabilisés pour participer activement au montage et à la maintenance de cette centrale», rassure Mansour Elimane Kane avant de poursuivre qu’ils seront accueillis dans le cadre de sorties pédagogiques afin de s’entretenir davantage avec eux sur le travail quotidien de Petrosen, Senelec, Aner, et Aeme. SSY/VA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here