La taille des forêts ghanéennes réduite de moitié entre 2000 et 2018

0

La Banque mondiale a affirmé, dans un constat que, chaque année depuis 2000, le Ghana a perdu 2% de la taille de ses forêts, portant la superficie perdue en 2018 à la moitié de la forêt ghanéenne.

Le Ghana a perdu la moitié de sa forêt depuis l’an 2000

Selon le directeur du Fonds d’investissement climatique (Cif) de la Banque mondiale, Mafalda Duarte le Ghana, connu pour ses ressources forestières, a perdu la moitié de sa forêt depuis l’année 2000.

« Le Ghana a perdu la moitié de ses forêts depuis 2000. Il perd des forêts à un taux de 2% par an », a estimé M. Duarte, cité mercredi par la presse locale.

« Si cette tendance à la perte de couverture forestière continue sans contrôle, le Ghana risque de perdre la totalité de sa couverture forestière totale d’ici 2040 », a-t-il déploré.

La superficie forestière du Ghana est passée de 70% à 30%, selon le programme international de développement.

Cette superficie peut encore baisser de 15% si des mesures drastiques ne sont pas prises pour limiter les comportements environnementaux irresponsables, tels que l’abattage illégal des arbres et l’exploitation minière « Galamsey ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here