Burkina Faso – accès à l’énergie : la société civile s’y implique

0

La coalition des Organisations de la société civile (Osc) pour la promotion des énergies renouvelables, l’accès à l’énergie durable et l’efficacité énergétique au Burkina Faso (Cnpde-Bf) a analysé la politique actuelle de l’Etat burkinabé en matière d’énergies renouvelables afin de faire des suggestions pour une efficacité énergétique lors d’une conférence de presse tenue le 24 juillet 2018.

Soucieuse de contribuer largement à l’accès des populations aux énergies renouvelables, la coalition avait pour ambition d’attirer l’attention du ministère en charge de l’Énergie sur la mise en œuvre efficace d’une politique d’énergies renouvelables au profit des habitants. En termes clairs, la Cnpder-Bf, a donné sa position sur la politique actuelle mise en place par l’Etat en matière d’énergies renouvelables et par la même occasion, de faire des recommandations pour une efficacité énergétique.

D’après Charles Didace Konseibo, membre de la Cnpder-Bf, de nombreuses difficultés sont rencontrées dans le secteur des énergies renouvelables et, cela, malgré les efforts consentis par l’Etat Burkinabè. Il est notamment question de la faible clarification des rôles consentis par l’Etat burkinabè, de l’absence de services déconcentrés du ministère de l’Énergie, en passant par la faible prise en compte des questions d’énergie par les collectivités territoriales et l’insuffisance d’implication des Osc dans l’élaboration des politiques, projets et programmes en matière d’énergies.

Au regard de ce qui précède, la coalition d’Osc recommande une clarification des missions des structures publiques du ministre en charge des énergies renouvelables et des services rattachés, la mise en place d’un cadre de concertation des structures publiques ouvert aux OSC pour une meilleure coordination des actions de promotion des énergies renouvelables.

La Cnpder-Bf est une coalition de 19 Osc œuvrant dans le domaine des énergies renouvelables. Elle est soutenue par le programme Voix pour le changement (V4C) et le projet Accélérer la mise en œuvre des politiques régionales sur les énergies propres en Afrique de l’Ouest (ACE-WA).

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here