La spiruline, une des solutions contre la malnutrition en Afrique ?

1

S’il y a un remède efficace de lutte contre la malnutrition en Afrique, c’est bien la spiruline. Ce produit que certains observateurs qualifient de super-aliment est riche en protéines, en antioxydants, en fer et en vitamines, faisant de lui une arme redoutable de lutte contre la malnutrition en Afrique.

De couleur bleue-verte, appelée « algue bleue », la spiruline est une cyanobactérie, un aliment présenté comme le plus riche au monde après le lait maternel. Elle pourrait aider à vaincre la malnutrition en Afrique. Sa culture est vivement encouragée sur le continent.

La spiruline est l’une des premières formes de vie apparue sur Terre, il y a 3,6 milliards d’années, cette algue microscopique d’eau douce se présente en forme de spirale. Elle peut être consommée dans des jus, dans des repas ou en comprimés. « C’est un aliment qui permet d’amener de l’énergie, de reconstituer les équilibres. En plus de l’énergie qu’on apporte, on détoxifie le foie, on renforce les défenses immunitaires. C’est vraiment un aliment santé, mais ça reste un aliment, ce n’est pas un médicament », déclare Olivier Charmont, spirulinier.

Si l’on se fie aux statistiques, en 2050, la planète Terre comptera 10 milliards de bouches à nourrir. À l’heure actuelle, 1e personne sur 9 ne mange pas à sa faim, soit 600 millions d’individus. Parmi eux, 159 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition dans le monde et 3,1 millions d’enfants sont emportés par ce fléau chaque année. Le retard de croissance du à la malnutrition dans les pays en développement s’estime à 1 enfant sur 3.

L’une des solutions à la lutte contre l’extrême pauvreté et la malnutrition reste les protéines alternatives hautement nutritives comme la spiruline, un complément alimentaire à haute valeur nutritionnelle (vitamines et minéraux) permettant d’améliorer significativement l’alimentation des populations en situation malnutrition, de famine ou de diverses carences.

En Afrique, cette algue miracle pourrait aider à lutte contre la malnutrition infantile dans les régions parmi les plus pauvres, en y encourageant la production de spiruline dans des fermes locales.

50 à 70 % de protéines

Seulement populaire en occident depuis le début des années 2000, la spiruline est consommée depuis plusieurs siècles en Amérique latine mais aussi dans plusieurs pays d’Afrique. Par exemple, les femmes du Tchad se servent de cette petite algue miracle depuis plusieurs siècles contre la malnutrition.

En effet, la spiruline est considérée comme un super-aliment. Cette micro-algue concentre pas moins de 50 à 70 % de protéines et est très riche en acides aminés, antioxydants, vitamines, fer.

Au-delà de ses bienfaits pour la santé, la spiruline est également un atout pour les sportifs. L’Organisation des Nations unies (Onu) la présentait déjà en 1974 comme « un aliment d’avenir ».

Moctar FICOU / VivAfrik

1 COMMENTAIRE

  1. La spiruline est en effet d’une grande aide pour faire face à la malnutrition. Des associations comme Antenna font un incroyable travail local…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here