Changement climatique en Antarctique : sur 18 000 bébés manchots, seuls deux ont survécu

0

L’hiver dernier, 18 000 magnifiques bébés manchots ont vu le jour dans une colonie en Antarctique. Mais seuls deux ont survécu.

Tous les autres sont morts de faim. La pêche industrielle et le changement climatique menacent d’éradiquer un nombre incalculable d’autres espèces polaires. Selon les scientifiques, la seule manière de sauver l’Antarctique est de la protéger sans attendre — et si deux gouvernements de plus soutenaient cette idée, nous pourrions y créer un formidable réseau de sanctuaires marins.Le vote a lieu bientôt et les dirigeants européens peuvent rallier les deux réfractaires — si nous démontrons un vaste soutien du public, nous pouvons les amener à peser de tout leur poids. Rendons cet appel gigantesque, avant de mener des sondages d’opinion, de publier des encarts dans les médias et de remettre nos signatures directement au Président Emmanuel Macron et à l’UE — pour qu’ils sauvent le paradis des manchots avant qu’il ne soit trop tard.

En 2016, nous avons été des millions à nous mobiliser pour que soit créé le premier sanctuaire marin en océan Antarctique, dans la mer de Ross. C’est la plus grande réserve marine au monde, mais elle ne constitue qu’une infime partie des fragiles océans qui entourent l’Antarctique.

En Antarctique, le changement climatique rend déjà la survie des espèces difficile — et les flottes de pêche industrielle pourraient pousser ce fragile écosystème au-delà de ses limites. Nous avons besoin d’au moins trois autres sanctuaires pour préserver ces précieuses zones sauvages. Et ils pourraient voir le jour si les dirigeants de l’UE sentent que c’est une priorité pour le public.

Remporter un nouveau sanctuaire marin dépendra en fin de compte d’un seul vote. La Russie et la Chine sont les principaux adversaires de ce projet — mais les experts s’accordent pour dire que le Président français Emmanuel Macron et la Commission européenne peuvent en garantir le succès. Donnons-leur l’énergie d’agir en faisant entendre un concert d’un million de voix pour sauver ce paradis polaire: rejoignez l’appel maintenant et partagez tout autour de vous.

Avaaz signifie “voix” dans de nombreuses langues et donner de la voix au nom de notre fragile planète est une des choses que nous faisons le mieux. Nous avons déjà contribué à la création d’immenses réserves marines tout autour du globe. Mais aujourd’hui ce n’est pas juste un sanctuaire de plus pour lequel nous nous battons — notre ambition est d’aider à créer un réseau de protections sur toute l’Antarctique et notre pétition ne cessera de vivre que lorsqu’il verra le jour.

Avec espoir et détermination,

Lisa, Pascal, Bert, Christoph, Mike, Nataliya et toute l’équipe d’Avaaz

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here