Angola: les crues et la sécheresse fatales aux objectifs de développement durable

0

Le représentant des Nations unies en Angola, Pier Paolo Balladeli a affirmé lundi 27 août 2018 à Luanda que les crues et les sécheresses périodiques, qui touchent fortement les populations du sud d’Angola, causant des pertes en vie humaine et endommageant les infrastructures, affectent la croissance économique du pays.

A en croire le responsable onusien qui s’exprimait lors de l’ouverture d’un « Séminaire national sur la réduction de risques et de désastres » qui se déroulera jusqu’au 31 août 2018 sous l’égide du Service de la protection civile et des pompiers (Spcb), des situations pareilles causent des pertes et peuvent compromettre les objectifs de développement durable.

M. Balladeli a en outre souligné la nécessité de garantir que le risque de désastres et l’impact des changements climatiques ne compromettent pas les efforts des pays et des organisations internationales pour atteindre les objectifs de développement durable.

Pour le haut fonctionnaire de l’Organisation des Nations unies, le nombre de désastres et la grandeur de leurs impacts ont constamment augmenté ces dernières décennies, conséquences des changements climatiques avec des pertes et des dommages estimés, à l’échelle mondiale, à 300 milliards de dollars américains.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here