L’Etat de Cross River (Nigéria) pourrait tirer plus de 35,9 millions $ par an de son riz

0

La production rizicole du Nigeria pourrait rapporter au pays plus de 35,9 millions $ de revenus annuels grâce à la production de riz dans l’Etat de Cross River. C’est ce qu’a indiqué la semaine dernière, Anthony Eneji commissaire d’Etat aux finances.

Selon les informations relayées par le quotidien d’informations The Guardian, cet objectif pourra être atteint grâce à la récente construction d’une usine de plus de 8,2 millions $ dans l’Etat. Prévu pour démarrer avec une exploitation de 1 000 hectares de terre, ce projet devrait générer plus de 3 millions $ de bénéfices mensuels.

Dans un contexte de diversification des ressources de l’économie et de développement d’un secteur agricole encore peu développé dans le pays, la culture rizicole au Nigeria dispose des atouts nécessaires pour être l’un des secteurs clés de l’économie, notamment grâce à un marché intérieur et sous-régional conséquent.

Pour rappel, le président Muhammadu Buhari avait annoncé, il y a quelques mois, que le pays le plus peuplé d’Afrique devrait cesser d’importer du riz dès cette année.

Pour rappel, le nouveau projet est prévu pour créer environ 10 000 emplois directs.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here