Les artistes invitent l’humanité à sauver la planète

1

Au total, 200 artistes dont Pedro Almodovar, Alain Delon, Patti Smith, Catherine Deneuve, Charles Aznavour, Sylvie Guillem, Anish Kapoor… ont appelé l’humanité toute entière, dans une tribune publiée par le quotidien Le Monde, à sauver la planète. Tous ont répondu à l’appel de l’actrice Juliette Binoche et de l’astrophysicien Aurélien Barrau pour une action politique « ferme et immédiate » face au changement climatique. « Nous vivons un cataclysme planétaire », rappellent les signataires, avec le changement climatique et la réduction de la biodiversité à travers la planète.

L’actrice et réalisatrice Ariane Ascaride (Marius et Jeannette, La ville est tranquille, La Villa) fait partie des nombreux artistes qui ont signé la tribune.

« Il faut que cela s’arrête, explique Ariane Ascaride. À un moment donné, il faut qu’on se pose les bonnes questions. Si on continue comme ça, il y a des endroits qui vont se retrouver dans des états de désertification totale. Il y a des pays entiers où des gens vont se retrouver dans un besoin incroyable, obligé de partir, parce qu’ils ne peuvent pas continuer à vivre dans leur pays, dans l’endroit où ils sont nés, dans l’endroit qui porte les traditions, de génération à génération.

Il n’est pas facile de s’en aller. Il ne faut pas croire que d’émigrer est une chose simple. Les gens n’ont jamais envie d’émigrer. Et s’ils partent aujourd’hui, c’est effectivement, parce que le climat est en train de devenir complètement fou. Il est en train de devenir complètement fou par la faute de gens qui ne pensent qu’au profit. Alors, quand se pose-t-on la bonne question ? Que fait-on ? Et peut-être, effectivement, il va falloir faire des choses qui ne vont pas être très populaires, parce que cela fait 40, 50 ans qu’on nous fait vivre dans la surconsommation. Et tout cela pour des histoires de profits, encore une fois. »

Parmi les personnalités du monde des arts et de la science ayant signé l’appel se trouvent Isabelle Adjani, Emmanuelle Béart, Isabelle Hupert, Isabella Rossellini, Romain Duris ou encore Jude Law, mais aussi des réalisateurs et des metteurs en scène comme Olivier Assayas, Ivo Van Hove, Claire Denis, Wim Wenders, David Cronenberg… Sans oublier la chanteuse Marianne Faithfull, l’artiste Sophie Calle, l’écrivain Emmanuel Carrère ou encore le mathématicien Mikhaïl Gromov.

Moctar FICOU / VivAfrik

1 COMMENTAIRE

  1. Et que font ils à leur niveau tous ces acteurs, cinéastes, artistes reconnus et sans problèmes de subsistance?
    hein? ils font quoi eux…du bla bla pas mal réussi bien qu’un peu « mou » , ce qui n’est déjà pas si mal c’est vrai…

    mais le blabla il y en a sur tous les réseaux, partout, et ça ne change pas grand chose…Et les propositions concrètes, implacables qui devraient être débattues dans chaque ville? village?
    Ces acteurs croisent-ils cette masse informe qui continuent sans le moindre souci à acheter, consommer de la merde pour se donner l’importance d’être « riche » même de détritus même pas encore consommés…

    le boulot est tellement énorme que du coup le bla bla de cette mise en garde a un petit quelque chose de ridicule pourtant l’intention est bonne… voilà ;: moi je roule en vélo, je suis végétalienne, j’achète tout en seconde main, vêtements, meubles à partir du moment ou c’est chouette etc. Je me bats contre les réflexes comme celui d’ acheter la nourriture : ça c’est dur , le plastique est devenu une seconde peau: la nôtre et c’est l’épouvante du coup je dois faire très attention …mais je m’applique. Chômeuse après maltraitance au sein de mon travail, je trouve de la force dans ces attentions là : nécessaires à ma survie, mais c’est si dur de s’apprécier, de se gâter, de s’aimer, alors bien sûr prendre soin des autres et de la planète à quoi bon? Ce problème me paraît essentiel:
    « Qui me sauvera d’exister? » Fernando Pessoa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here