120 hectares de forêts pour endiguer le réchauffement de la planète en Côte d’Ivoire

0

Jean-Pierre Champeaux, Directeur général adjoint de la Sucrerie d’Afrique Côte d’Ivoire (Sucaf-Ci), a évoqué, mardi 4 septembre 2018 en Côte d’Ivoire sa détermination à mettre en place deux zones de forêts protégées dans le but de préserver les espèces arboricoles rares ou menacées de disparition.

Cette initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre de son projet d’extension Sud Ferké (Pesuf), alors que la Sucaf-Ci a annoncé la protection de 120 hectares de forêts dans le nord de la Côte d’Ivoire pour lutter contre le réchauffement climatique.

« Dans le cadre de cette initiative, nous avons replanté environ 5 800 plantules de 10 espèces différentes incluant le Karité, le Tamarin et le Néré », a laissé entendre Jean-Pierre Champeaux, précisant que ces plantules viendront augmenter le nombre d’espèces arboricoles, estimées à une soixantaine, déjà existantes dans les deux zones de forêts protégées.

Un projet environnemental qui s’intègre dans les actions citoyennes axées sur la lutte contre le réchauffement climatique, selon le sous-préfet de Badikaha, Kouadio Kan, qui a effectué un déplacement sur un des sites du projet. Ces deux zones de forêts protégées sont nichées à Amaravogo et à la canne villageoise UE.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here