Vodokanal en Ouganda pour assurer la gestion de l’eau et les déchets

0

Vodokanal, une entreprise russe basée à Saint-Pétersbourg sera désormais chargée d’assurer la gestion de l’eau et les déchets en Ouganda. Cette officialisation fait suite à la signature d’un accord de coopération entre la ministre ougandais de l’Eau et de l’Environnement, Sam Cheptoris et la société russe.

« La Russie est très avancée en matière de traitement des eaux usées. Nous partagerons des informations sur l’environnement et sur les nouvelles technologies de gestion des déchets. Nous allons également collaborer ensemble pour renforcer les capacités des agents publics », a justifié la  ministre ougandais. A l’en croire, l’entreprise gère actuellement l’eau et les déchets à Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie, avec plus de 5 millions d’habitants. L’accord prévoit une coopération dans la gestion de l’eau non génératrice de revenus (qui correspond essentiellement aux fuites sur le réseau et les raccordements, Ndlr). Le gouvernement ougandais voudrait également profiter d’un transfert de technologie concernant la construction des infrastructures de traitement de l’eau et des déchets, la fabrication du matériel et de l’équipement, ainsi que la mise en place d’un cadre réglementaire.

Si l’on se fie aux deux parties, l’accord signé entre les autorités ougandaises et l’entreprise Vodokanal prévoit aussi un volet formation et sensibilisation. Le premier point concerne les agents de l’État responsables de la gestion de l’eau. « Vodocanal est va proposer des programmes de formation à notre partenaire ougandais, y compris des cours à plein temps et de courte durée, si l’Ouganda décidait d’envoyer son personnel à Saint-Pétersbourg », a souligné Alexander Polyakov, l’ambassadeur russe en Ouganda.

Pour Mme Sam Cheptoris, Vodokanal devrait être associé aux différentes campagnes de sensibilisation, incitant les populations ougandaises à une meilleure gestion des déchets et des eaux usées. Cette coopération s’inscrit dans le volet « Eau et environnement » de la Vision 2040 du gouvernement ougandais. Il s’agit d’un Plan national de développement, mis en œuvre par le président Yoweri Museveni.

C’est d’ailleurs dans le cadre de ce plan qu’une importante délégation ougandaise s’est rendue à Saint-Pétersbourg, en avril 2018. Elle était composée des représentants du ministère de l’Eau et de l’Environnement, de la National water and sewerage corporation (Nwsc), l’entreprise publique en charge de la gestion de l’eau et de l’assainissement ; ainsi que de l’Autorité nationale de gestion de l’environnement (Nema).

Selon la presse ougandaise, ces agents de l’État se seraient émerveillés de la manière dont Vodokanal gérait les eaux usées et les déchets dans la ville de Saint-Pétersbourg. Les responsables de l’entreprise qui emploie de 6 500 salariés affirment que plus de 98 % des eaux usées de Saint-Pétersbourg sont traitées par leur société.

Moctat FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here