Des professionnels agricoles de la CEDEAO outillés à l’entrepreneuriat agricole

0

Dix-neuf professionnels agricoles provenant de dix pays membres  de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) (Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Sénégal, Sierra Leone et Togo) et de la commission de l’institution sous régionale africaine bénéficient de la formation sur les thématiques entrepreneuriats agricole, genre et développement durable. Cette capacitation du personnel de la Cedeao se déroule en marge du stage international baptisé « Entrepreneuriat agricole, genre et développement durable » en Israël au centre international de formation agricole, fruit de la coopération entre l’Agence israélienne de coopération au développement (Mashav) et (Cedeao).

Selon les deux parties, cette formation vise à renforcer les capacités des participants en vue d’appréhender les paramètres économiques des entreprises agricoles ; de planifier le calendrier agricole et les paiements des entreprises agricoles ; d’évaluer les obstacles liés au genre et de formuler des stratégies genre à intégrer dans les projets agricoles ; et d’intégrer des considérations agro écologiques dans l’élaboration des plans d’affaires agricoles.

Au sortir de ces retrouvailles, 9 suggestions pertinentes ont faites aux pays membres de la Cedeao

Nous avons été mis au contact de réalités dont la réplication peut être très bénéfique dans les pays membres de la Cedeao. Voici les 9 suggestions pertinentes :

. créer dans les pays qui n’en ont pas encore des Centre d’excellence de la technologie israélienne en matière d’agribusiness ;

. encourager la mise en place des initiatives entrepreneuriales ;

. développer la confiance en soi, la créativité et la persévérance chez les enfants et au sein de la couche juvénile ;

. mettre en place des centres de formation, d’accompagnement et de développement des micro-entreprises agricoles ;

. étendre les initiatives et les produits de NaanDanJain et de Blue Power Group aux autres pays de l’Afrique de l’ouest ;

. créer des centres de soutien aux entrepreneurs agricoles ;

. accompagner les micro-entreprises agricoles à développer des stratégies marketing solides pour la durabilité desdites structures ;

. développer des incubateurs d’entreprises agricoles et des clusters agricoles ;

. accorder une place de choix à l’intégration du genre dans l’entrepreneuriat agricole.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here