Lutte contre le braconnage : deux stocks d’ivoire incinérés en RDC

0

Le Président de la République démocratique du Congo a procédé, dimanche 30 septembre 2018, à l’incinération de deux stocks d’ivoire (cornes d’éléphants et bracelets issus du braconnage) dans le parc naturel de Nsele.

Selon Joseph Kabila, cet évènement symbolique entre dans le cadre du renforcement de la lutte contre le braconnage pour démontrer la volonté des autorités à préserver les immenses ressources naturelles de la République démocratique du Congo.

Après avoir brûlé deux stocks d’ivoire, le chef de l’Etat congolais a également relâché cinq perroquets gris et brûlé un stock d’écaille de pangolins, geste plus que symbolique, selon lui.

« Nous avons voulu décourager les braconniers et les criminels (pilleurs) de nos ressources naturelles », a affirmé le directeur général de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (Iccn) Cosma Wilungula. « Dans les 15 à 20 dernières années, j’ai perdu plus de 380 gardes dans les accrochages pour protéger ces ressources », a-t-il dit.

Deuxième poumon vert de la planète après l’Amazonie, la forêt équatoriale de la République démocratique du Congo (2,3 millions de km2) abrite des espèces menacés comme les rhinocéros, les éléphants, les bonobos.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here