Le Congo se dote du premier Parc à Bois moderne

0

La ville de Kasindi située dans le territoire de Beni au Nord-Kivu en République démocratique du Congo s’est dotée du premier Parc à Bois moderne et public grâce au concours du Fonds forestier national (Ffn) créé en 2009. Cette initiative vise à maximiser les recettes et lutter contre la fraude fiscale dans le secteur forestier.

Un cadre du Ffn a indiqué sous le sceau de l’anonymat que ce parc à bois est d’une importance capitale dans la lutte contre l’exploitation illégale et le commerce illicite du bois d’œuvre à travers les contrôle et procédures d’exportation. Il est en même temps un mécanisme nécessaire utile pour la mobilisation et la maximisation des ressources financières, sans lesquelles le Ffn ne saurait réaliser sa mission, à savoir, « financer les projets de reboisement », et permettre à l’Etat congolais d’accomplir son engagement pris dans le cadre du défi de Bonn, celui de restaurer 8 millions d’hectares des paysages forestiers dégradés à l’horizon 2030.

Amy Ambatobe Nyongolo, ministre de l’Environnement et du développement durable de la République démocratique du Congo et ministre de tutelle de cette institution a largement contribué à la réalisation de cette vision. Mais aussi grâce à l’implication du comité de gestion de cette éblissement public, qui ne ménage aucun effort pour le rendre plus compétitif.

Afin de renforcer le contrôle et endiguer l’évasion fiscale, le ministre de l’Environnement et Développement Durable a également doté le Fonds forestier national d’un corps des officiers de police judiciaire. Il s’est impliqué personnellement dans le réaménagement interne et permutations au niveau des responsables Provinciaux en vue de donner un nouvel élan qui cadre avec la vision du Gouvernement de la République dans le secteur de l’environnement.

Quoi de plus normal que les agents et cadres de cette institution étatique expriment non seulement leur gratitude au ministre de l’environnement et développement durable, mais aussi réitère leur engagement à soutenir ses initiatives et lui souhaitent un long mandat à la tête de ce ministère.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here