Côte d’Ivoire : Jacqueville à l’heure des triporteurs solaires

0

Une première en Côte d’Ivoire, depuis janvier 2018, la station balnéaire de Jacqueville s’est équipée d’une dizaine de voiturettes solaires à 3 roues. Ces triporteurs écologiques pourraient à terme remplacer les usés et polluants taxis-brousse.

Portait technique de ce véhicule

Il mesure 2,7 mètres de long et 2 m de haut et peut transporter 4 personnes. Son toit est recouvert de panneaux photovoltaïques qui alimentent 6 batteries de 12 volts. Il peut atteindre une vitesse de 50 km/h et a une autonomie moyenne de 140 km.

L’initiative a été initiée par un promoteur Marc Togbé, soutenue par Joachim Beugré le maire de Jacqueville et Balla Konaté, un homme d’affaires de la ville.

Un premier bilan en chiffres :

– Entre 500 et 1000 personnes utilisent quotidiennement les tricycles solaires;

– 20 personnes sont employées pour gérer les véhicules;

– Le prix de la course est de 100 francs CFA, soit deux fois moins chère qu’une course avec un taxi-brousse traditionnel.

Ancrage dans un projet territorial de développement durable

Jacqueville est une cité balnéaire en pleine expansion depuis qu’elle a été connectée au continent par le pont Philippe-Grégoire-Yacé en 2015. Située à une soixantaine de kilomètres d’Abidjan, elle est devenue un lieu de villégiature de plus en plus fréquenté par les abidjanais. Conséquemment à ce nouveau contexte, la municipalité s’est engagée dans un grand projet écologique pour accompagner et encadrer l’explosion démographique et les nouveaux besoins de construction immobilière et de modernisation dse infrastructures. Le maire ambitionne de faire de sa ville un modèle du tourisme vert. La prochaine étape devrait être l’acquisition prochaine d’un bus solaire de 22 places.

Parallèlement, Marc Togbé projette d’implanter ses nouveaux taxis écolos dans d’autres villes de Côte d’Ivoire.

Ces initiatives locales contrastent avec l’annonce faite par Boraud Edi, président de l’Association ivoirienne des énergies renouvelables (AIENR) mercredi 29 août 2018 à Abidjan, lors des premières journées nationales de l’énergie solaire : « La Côte d’Ivoire, leader dans le secteur de l’électricité en Afrique de l’ouest, a consommé à peine un mégawatt d’énergie solaire en 2018, alors que le pays vise une consommation de 11% provenant des énergies renouvelables d’ici 2020 ». (mediaterre)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here