80% des métaux précieux mondiaux contrôlés par la Russie et l’Afrique du Sud

0

En plus de sa rareté, un métal est jugé précieux en raison de sa grande valeur économique. Ces critères sont donc à prendre en compte afin de dresser le classement des métaux les plus précieux au Monde. A noter qu’il y a une nuance entre « plus précieux » et « plus cher », car le prix est une autre affaire.

On dénombre plusieurs métaux précieux à travers la planète, mais qui n’ont pas tous la même popularité que l’or et l’argent. Néanmoins, ils peuvent servir de moyen d’échange tout comme l’or et sont eux aussi, destinés à la construction de machines et de bijoux. Des propriétés communes qui les classent au même rang en tant que matériaux authentiques.

La Russie et l’Afrique du Sud, pays qui possèdent certaines des plus grandes réserves d’or, d’argent, de platine, de palladium, d’uranium et d’autres ressources précieuses et stratégiques, se sont engagés à renforcer leur coopération bilatérale dans les domaines de l’exploitation minière et de l’exploration minière au cours de la prochaine décennie.

À la mi-novembre, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Lindiwe Sisulu, s’est rendue à Moscou, où elle a rencontré son homologue russe, Sergueï Lavrov, et a participé à la 15e réunion annuelle du Comité intergouvernemental de coopération commerciale et économique entre l’Afrique du Sud et la Russie.

Dès que l’on évoque le terme « métaux précieux », les gens se réfèrent directement à l’or. Certes, le métal jaune est précieux, mais il ne se trouve pas au sommet du classement.

Dans le cadre de la manifestation, des projets communs futurs liés aux métaux du groupe du platine ont été discutés, ainsi qu’un accord plus large sur l’exploration, l’extraction et le traitement des ressources minérales jusqu’en 2025.

« En disposant de riches réserves de ressources minérales, d’une longue tradition dans le développement des industries minières et d’un niveau élevé de connaissances technologiques, la Russie et l’Afrique du Sud ont la possibilité de promouvoir la croissance du marché des métaux du groupe du platine par de partenariat et de coopération », souligne le communiqué de presse publié à l’issue de la réunion entre les autorités russes et Sisulu.

L’accord a été signé peu après la hausse des prix du métal frère du platine, le palladium, autre ressource dont le marché est contrôlé par la Russie et l’Afrique du Sud.

Le platine est un matériau utilisé dans les dispositifs de contrôle de la pollution automobile, dans l’industrie aéronautique, dans l’armement, dans la dentisterie et dans la bijouterie. Il est considéré comme l’un des métaux stratégiques les plus importants au monde.

En 2017, l’Afrique du Sud a produit 140 tonnes de platine et la Russie 21, la même année. La production totale de métal du reste du monde n’était que de 34,9 tonnes. En d’autres termes, la production de l’Afrique du Sud et de la Russie équivalait à près de 82% de la production mondiale.

Le contrôle du marché du palladium par ces deux pays est tout aussi impressionnant. La Russie et l’Afrique du Sud ont extrait respectivement 81 tonnes et 78 tonnes en 2017, soit 75% de la production mondiale totale, qui était de 211,4 tonnes.

Les deux pays membres des BRICS, la Russie et l’Afrique du Sud, cherchent à augmenter leur commerce total à 1 milliard de dollars d’ici fin 2018. Outre la coopération dans le secteur des métaux précieux, les deux pays collaborent également dans les domaines de l’énergie, de l’agriculture, du pétrole et du gaz, de la banque, de la pêche, des ressources en eau, des projets scientifiques, technologiques, éducatifs et spatiaux.

La valeur des métaux précieux dépend de leur rareté sur terre ou de la difficulté de leur fabrication ou extraction. Les métaux précieux les plus couteux évoluent en fonction du temps et de l’épuisement des ressources. Quand on parle de métaux précieux, on pense à l’or, au diamant ou au platine, mais il en existe d’autres très rares que tout le monde ne connait pas forcément et dont les prix atteignent des sommes incroyables.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here