Gaz et pétrole-Sénégal : El hadji Diop appelle à ne pas occulter les énergies renouvelables

0

Le président de la Plateforme multipartite « Initiative écosystème d’entreprises inclusives dans le secteur de l’énergie solaire » (IEEIES) El hadji Diop, a affirmé que les découvertes de gaz et de pétrole au Sénégal ne doivent pas servir de prétexte pour occulter les opportunités qu’offrent les énergies renouvelables pour produire de l’énergie bon marché.

« La technologie existe, il faut tout juste mettre les moyens et investir sur l’énergie solaire, une alternative pour produire l’énergie à moindre coût », a soutenu M. Diop, mardi 4 décembre 2018 lors d’un atelier sur les énergies solaires tenu à Saint-Louis.

D’après les initiateurs de cet événement, il est organisé sous l’égide de l’Union nationale des consommateurs du Sénégal (UNCS), en partenariat avec le Programme des Nations unies (PNUD) et l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.

« L’objectif de la rencontre vise à sensibiliser les populations sur l’énergie solaire et les avantages de cette source d’énergie durable, de manière à couvrir les besoins énergétiques des consommateurs et des entreprises », a précisé El Hadji Diop.

Selon le responsable de l’IEEIES, la valorisation de ce type d’énergie peut « résoudre les problèmes environnementaux, avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre ».

Au moment où les sommités de la planète sont réunies pour réfléchir sur les changements climatiques, il est tout à fait logique et nécessaire que sur le plan local, les acteurs échangent sur les « enjeux et défis à relever pour les énergies renouvelables », a-t-il plaidé.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here